Le petit excès qui renfloue

On le sait, en France, la majorité des excès de vitesse concerne des dépassements de 20 km/h ou moins de la vitesse autorisée. Mais qu’en est-il des petits excès de vitesse. Nos confrères du Point informent que la sénatrice LR du Var, Françoise Dumont, a interrogé le ministère de l’Intérieur sur la question. Ce dernier confirme que 58% des excès de vitesse sont émis pour des dépassements de la limitation de vitesse de 5 km/h ou moins. Or, l’amende pour ces excès de vitesse est comprise dans le forfait des infractions concernant les excès de vitesse pour un dépassement de 20 km/h de la limite autorisée. Cette amende est 68 euros plus un point de retrait sur le permis de conduire. Un automobiliste paye donc autant pour un dépassement d’un kilomètre que de vingt kilomètres heure. 🚗

En 2019, l’État français a gagné 760 millions d’euros grâce aux revenus issus des contraventions pour excès de vitesse. Un chiffre qui a légèrement baissé l’année dernière du fait de la crise sanitaire. Le gouvernement se défend en affirmant qu’il dépense par an près de 4 milliards d’euros pour renforcer la sécurité routière. Mais pour certains, difficile de parler de sécurité routière lorsque le dépassement de la vitesse n’est que de 1 ou 2 km/h. Surtout que le nombre de radars va augmenter cette année. 4 500 appareils seront opérationnels à la fin de l’année. Certains sénateurs se sont penchés sur le sujet. Certes le barème des sanctions a peu de chances de changer. Mais il est possible que les automobilistes puissent à l’avenir contester les très faibles excès de vitesse.

 

La Carte Jeune s’étend à neuf nouvelles communes de la métropole de Bordeaux

La Carte jeune offre aux porteurs des avantages tels que des entrées gratuites, des tarifs réduits ou des invitations à gagner via les réseaux sociaux et la newsletter. Cinéma, expositions, théâtre, salles de sport, concerts, matchs ou encore le permis de conduire ! 🚗

De plus, chez certains partenaires, la réduction s’étend à l’accompagnateur du jeune de moins de 16 ans.

21 villes proposent la carte
Initiée par la ville de Bordeaux, en 2019 la Carte jeune a été étendue 11 autres communes de la métropole bordelaise.

En mars 2022, 9 nouvelles villes adoptent la Carte jeune pour leur habitants, portant ainsi le nombre de communes adhérentes à 21 : Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bègles, Blanquefort, Bordeaux, Bouliac, Bruges, Carbon-Blanc, Cenon, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Martignas-sur-Jalle, Mérignac, Pessac, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles, Talence et Villenave d’Ornon.

 

L’Automobile Club du Sud-Ouest plaide pour la construction d’un nouveau circuit en Gironde. – SUD-OUEST

Retrouvez dans le journal SUD OUEST l’article, rédigé par Olivier Delhoumeau. Il retranscrit les propos du président et du directeur de l’ACSO : Claude EXPERT et François HALARY, concernant la fermeture du Circuit de Mérignac. Ainsi que le besoin d’en construire un nouveau en Gironde pour satisfaire les passionnés et préserver un outil économique pour les professionnels.

 

Intervention du président de l’ACSO Claude EXPERT dans FranceBleu sur le sujet des péages et leur hausse des tarifs.

L’Automobile Club du Sud-Ouest déplore la plus forte hausse de tarifs depuis 2012. Constat dressé ce mardi matin par le président de l’Automobile Club du Sud-Ouest, Claude Expert, alors que les tarifs des péages autoroutiers augmentent en ce 1er février.

Cette augmentation de 2% est la plus forte depuis 2012

Claude EXPERT

Président de l'Automobile Club du Sud-Ouest

Extrait du journal FranceBleu publié le m.

“Environnement : quelle place pour la voiture ?”

Le président de l’Automobile Club du Sud-Ouest, Claude Expert, est intervenu dans #ÇaFaitDébat (SudOuest.fr) hier sur le sujet : “Environnement : quelle place pour la voiture ?”

Je crains que les Français n’ayant pas les moyens de s’offrir un véhicule neuf soient bientôt exclus des centres-villes.

Claude Expert

Président de l'Automobile Club du Sud-Ouest