Histoire et création de la Maratuech

Histoire et création de la Maratuech

L’histoire et la création de la Maratuech sont le fruit de l’esprit inventif et ingénieux de Fernand Maratuech. Après avoir griffonné les premières ébauches d’une auto-avion dans son livret militaire de la grande guerre, il entreprend en 1922 de construire son véhicule sur les bords du Lot.

 

Une voiture à une seule place, puisqu’il est alors célibataire, équipée d’un moteur de Dion provenant d’une ancienne La Nef et dotée d’une carrosserie en forme de fuselage avec un seul phare. Quand au poste de pilotage, il repose sur un grand volant issu d’une Citroën B14 et dispose d’une plaque de cuivre où figure l’inscription “Maratuech – Soturac (Lot)”. La voiture passe avec succès le contrôle auprès des Mines, et elle est immatriculée 3046 T3 le 6 juin 1925.

 

Fernand Maratuech utilise durant de nombreuses années son véhicule, dont il change rapidement le moteur pour la mécanique d’une motocyclette BSA 250 cm3. Il sillonne ainsi les routes du Lot et du Lot et Garonne, mais le conflit marque un coup d’arrêt du fait de la pénurie d’essence.

LE DON DE LA MARATUECH

_____________

L’inventeur décède en 1966, alors que la voitrue stationne depuis déjà 1949, immobile, dans le garage de la maison familiale, rue des Verdiers à Villeneuve-Sur-Lot. Puis Roger Chabrier, peintre et sculpteur bordelais, et gendre de l’épouse de Fernand Maratuech, Paulette Maratuech, a l’idée de don de la voiture à l’ACSO avec l’accord de la veuve du concepteur. 

Le don est annoncé en mars 1979 par Dominique Greffé, président des AHA (ancien nom de l’ACSO Classic) et le samedi 12 mai 1979, des membres de l’ACSO et des AHA viennent sortir la Maratuech de son garage et prendre livraison de la voiture, avec ses pneus dégonflés et sa peinture bordeaux défraichie par le temps.

SES RESTAURATIONS

SES RESTAURATIONS

À L’arrivée en Gironde, elle est présentée au public sur le stand des AHA mis en place à l’occasion du salon auto-moto de compétition en novembre 1979. Comme le précise le numéro de janvier 1980 de l’Action Automobile et Touristique ” ce véhicule à trois roues que la section des AHA a reçu en donation de madame Maratuech, a intrigué un nombreux public, impressionné par l’aspect de l’engin, curieux de connaître son éventuel palmarès et impatient de le voir remis en état”.

Une première restauration est alors entreprise, et débouche sur la présentation de la Maratuech le 27 novembre 1982 sur l’hémicycle des Quinconces avant de se rendre le lendemain au Parc des Expositions pour le rallye-ballon annuel organisé par les AHA.

 

 

Après être restée de nombreuses années immobile dans le hall de l’ACSO, abimée par les outrages de temps, la Maratuech est restaurée en 2012 par Pierre Arnaud et des apprentis des Centres Techniques de Formation Girondins. Une opération réalisable grâce au soutien de la Fondation du Patrimoine et de Motul, alors qu’un livre sur l’histoire de la voiture et celle de Fernand Maratuech est réalisé par Jean-Luc Fournier. La Maratuech revient sur la place des Quinconces à l’occasion d’une cérémonie officielle le 13 décembre 2012.

Suite à cette restauration, la Maratuech a retrouvé toute sa beauté et son  originalité !